À propos

Le rapport de développement durable de Montréal (RDDM) a comme objectif d'informer les citoyens et les parties prenantes de la progression de la Ville de Montréal en matière de développement durable. Il présente 49 indicateurs regroupés sous 13 thèmes.

Les thèmes et indicateurs du RDDM sont issus d’un examen de cadres de référence reconnus en matière de reddition de compte et d’une revue de la littérature, dont les travaux de Otis (2013) et de Fayole et Tanguay (2011). Leur définition a également tenu compte des échanges avec le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT) et la Table d’accompagnement conseil des organismes municipaux (TACOM) composée de différents ministères et organismes gouvernementaux concernés par le développement durable municipal, dans lequel Montréal veut s’inscrire comme chef de file.

Pour être retenus, les indicateurs devaient répondre à quatre des cinq critères suivants : pertinence, disponibilité, simplicité, comparabilité et validité. Ils devaient également permettre de rendre compte de l’état d’avancement des objectifs inscrits aux plans et politiques de la Ville de Montréal, dont ceux du Plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010-2015.

En raison de son contenu abrégé, le RDDM ne permet pas de dresser un portrait exhaustif de la situation. Les internautes doivent faire preuve de prudence dans l’interprétation des données et sont invités à consulter les sources en hyperlien pour obtenir plus d’informations.

En publiant un rapport de développement durable, la Ville de Montréal répond à l’engagement pris lors de l’adoption, en 2010, du Plan corporatif de Montréal en développement durable 2010-2015.

Pour en savoir plus sur…
La démarche montréalaise en développement durable